Comment rendre votre maison plus éco-responsable ?

éco-responsable

A l’ère de la transition énergétique, la maîtrise de la consommation de ressources renouvelables doit être en accord avec vos choix d’énergies domestiques. Ainsi aujourd’hui, pour le confort thermique de votre maison, les chauffages écologiques à base des offres d’énergies renouvelables ou énergies vertes sont les bienvenus. Consulter le professionnel expérimenté le plus proche est l’idéal pour vos meilleurs choix sans pollution.

Chauffage naturel : système mixte bois-solaire

Une maison au toit vert et dotée de panneaux solairesC’est une méthode d’énergies 100 % renouvelables non polluante et n’utilisant que des énergies naturelles  pour fonctionner. Elle est à la fois totalement écologique et économique, tout en vous permettant de faire d’importantes économies sur vos budgets énergétiques. On associe généralement l’équipement solaire à un poêle à bois, de manière à assurer sa continuité.

Le système de chauffage bois-solaire utilise la combinaison d’un chauffe-eau solaire sanitaire et d’une chaudière à bois pur. En principe, un chauffe-eau solaire peut couvrir  jusqu’à 50 % de l’ensemble d’une maison. Le reste est assuré par la chaudière à bois. Ce système nécessite donc des panneaux solaires produisant de l’énergie et une chaudière à bois fonctionnant avec des granulés ou des bûches.

Le système mixte dispose également d’un régulateur qui définit le rôle de chaque appareil en fonction des saisons ou de la température extérieure de la maison. A défaut de construire une maison écologique, vous pouvez bien opter pour des énergies vertes.

 L’énergie éolienne comme source

L’énergie éolienne puise sa force dans un élément naturel, le vent : c’est donc une énergie renouvelable. Elle est propre puisqu’elle ne rejette pas de gaz à effets de serre dans l’atmosphère et elle est constituée de matériaux généralement recyclables ou réutilisables.

Les aérogénérateurs modernes sont fiables, propres à l’usage domestique, silencieux, esthétiques et de retour sur investissement beaucoup plus rapide. L’énergie éolienne produite peut être aussi stockée en chaleur pour chauffer. Il est possible d’obtenir en hiver jusqu’à 95 % du réchauffement d’une habitation grâce à une éolienne bien calibrée et conçue pour cette application.

Avec l’énergie éolienne, un particulier peut produire et consommer son énergie en la stockant dans des batteries ou dans une masse d’inertie thermique pour le réchauffement domestique. Il peut aussi se connecter au réseau de distribution pour revendre son courant électrique “vert” sur la ligne nationale.

La durée de vie de l’éolienne est élevée, puisqu’on estime son utilisation à plus d’une vingtaine d’années.

La pompe à chaleur : l’aérothermie, un chauffage écologique

La pompe à chaleur est aussi une solution durable à la mode. Elle puise sa source de la nature en utilisant l’énergie extérieure présente dans l’air pour la restituer à l’intérieur avec un système de compresseur qui permet d’accroître la chaleur captée : l’aérothermie.

L’air est en effet chauffé par les rayons du soleil de manière perpétuelle. L’aérothermie va permettre de récupérer cette chaleur même quand il fait froid jusqu’à -15°/-20°. Aujourd’hui, l’aérothermie reste le système le plus performant en matière de chauffage, d’autant plus que l’installation est assez simple. C’est un système valable, puisque chaque KWh dépensé pour extraire l’air, rapporte en retour 4Kwh de chauffage.

Ce système fonctionne un peu comme un climatiseur qui serait inversé pour produire de la chaleur. L’aérothermie fonctionne selon deux principes distincts : une pompe à chaleur extrait l’air extérieur puis le réchauffe pour souffler un air chaud à l’intérieur, il s’agit de la PAC Air-Air et un autre système existe qui transforme l’air extérieur en eau chaude, c’est le système Air-Eau. La pompe à chaleur est donc une installation adaptée à votre logement et qui utilise une énergie renouvelable, malgré l’indispensable appoint électrique. Il est donc important de savoir choisir votre pompe à chaleur.

En adoptant l’une de ces méthodes, vous diminuez considérablement la consommation en énergie non-renouvelable de votre maison.